Demain, tous crétins?

Arte a diffusé une émission au titre assez préoccupant « Demain, tous crétins? », émission qu’on peut à présent trouver en ligne ( https://www.youtube.com/watch?v=1uEEQwlHx5s ). Ceux qui préfèrent la politique de l’autruche et surtout ne pas savoir à quelle sauce ils pourraient être mangés, nous respectons votre choix : ne lisez pas ce qui va suivre et surtout ne regardez pas l’émission… Pour les autres, ne cédez pas non plus à la tentation d’une vision du monde trop catastrophiste et apocalyptique…

Les études montrent que le QI n’a cessé d’augmenter jusque dans les années 90. Depuis, le QI moyen baisse de 2 points chaque année, partout dans le monde. Par ailleurs, les cas d’autisme, d’hyperactivité et de troubles de l’attention ne cessent d’augmenter. En 20 ans, les cas d’autisme aux Etats-Unis ont augmenté de 600% soit 1/68 enfants touchés par ce handicap. Le film Idiocracy de Mike Judge réalisé en 2007 imagine comme un prolongement dramatique d’une crétinisation généralisée. Alors, demain? Serons-nous tous crétins?

Petite contextualisation. Le « crétin » au XIXe désigne une personne souffrant d’une déficience mentale congénitale. Sur les photos d’époque, les « crétins » sont tous de petite taille et présentent un « goitre » assez important signalant un dérèglement de la thyroïde souvent dû à une carence en iode. L’expression « crétin des Alpes » s’explique alors par l’alimentation des populations montagnardes qui n’avaient pas suffisamment accès au poisson, au sel, aliments contenant naturellement de l’iode.

Or, si l’on observe le tableau de répartition des produits chimiques, on remarque que l’iode est située à côté du fluor, du chlore, du brome, substances chimiques dont la composition chimique est très proche, qui pourraient être assimilées par la thyroïde à la place de l’iode et jouer alors un rôle de « perturbateur endocrinien ».

classification periodique

Où trouve-t-on ces substances? Un peu partout… Dans les PCB, substances présentes dans le plastique, les peintures, la colle, produits interdits dans les années 80, mais encore persistants dans notre environnement. Dans tout ce qui contient des produits retardateurs de flammes (ordinateur, télévision, téléphone, matelas, fauteuils…). Dans les pesticides…

Ah ! les pesticides ! Ils mériteraient à eux seuls tout un article… Quand on sait les ravages que pesticides et herbicides occasionnent plus généralement sur la santé, on peut se demander comment c’est possible qu’ils soient encore employés… Monsanto et l’union européenne doivent avoir la réponse…

Emission très intéressante donc, mais il ne faudrait pas oublier que la crétinisation d’une société peut avoir d’autres raisons : abus d’émissions TV sans intérêt nous transformant en « lapins crétins » (cf article sur la TVlobotomie), dispersion dans des activités qui empêchent d’avoir le temps de rêver, de lire, d’écrire… A vous de choisir !

 

Julie Grémiaux, professeure de lettres.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :