Une sortie au théâtre

Dans le cadre pédagogique du cours de français, nous sommes allés au théâtre de la Butte voir la pièce On ne Badine pas avec l’amour d’Alfred de Musset.on ne badine pas avec l'amour.jpg

Alfred de Musset est un poète romantique, traducteur et dramaturge du XIX éme siècle. C’est un poète qui doit en partie sa créativité immense à son amour pour George Sand, sa maîtresse.  Cette pièce est un drame romantique, pièce libérée des règles classiques et plus inspirée de Shakespeare par son exubérance que de Molière.

La pièce que nous sommes allés voir a été créée par la compagnie « Fièvre ». Cette compagnie est composée de 5 jeunes acteurs qui jouaient ici plusieurs rôles. Les personnages de cette pièce sont Perdican, Camille, Rosette, Mme Pluche, Maître Blasius, Maître Bridaine, le Baron et les paysans. Maître Blasius, Rosette, et Mme Pluche étaient joués par une seule actrice. C’était étonnant !

Pour résumer : Camille et Perdican, deux cousins, se retrouvent après de longues années de séparation. Camille était au couvent tandis que Perdican passait son doctorat. Le Baron rêve d’unir les deux jeunes gens mais Camille étant allée au couvent a appris à se méfier des hommes et décide donc de ne pas avouer son amour pour Perdican. Celui-ci se venge et veut la rendre jalouse en se rapprochant de Rosette, une paysanne. Mais Rosette surprendra une de leurs conversations où ils s’avouent enfin leur amour : elle meurt alors de chagrin. Ainsi, comprend-on qu’on ne badine pas avec l’amour.

on-ne-badine-pas-avec-lamour2

Dans la mise en scène que nous avons vue, les costumes étaient modernes. Par exemple, les paysans portaient une blouse bleue comme les ouvriers de nos jours. Des costumes contemporains ont l’avantage de donner un coup de jeune à l’oeuvre de Musset et permettent une plus grande liberté de mouvements aux  acteurs que des costumes classiques.

Nous avons bien aimé l’utilisation saugrenue du mégaphone : cet objet incongru participait à un jeu sur la théâtralité : le jeu théâtral s’exhibe comme tel, s’en amuse et ne cherche pas à donner l’illusion du vrai.  L’utilisation du micro en voix off était aussi inattendu et donnait tour à tour aux personnages le rôle de commentateur.  Lors de certaines scènes, des effets d’échos suffisaient à nous faire imaginer une architecture élevée comme une église par exemple.

Nous avons apprécié également l’ambiance musicale créée : chants corses à cappella,  rock électro (Monstous métronomy) ou air d’opéra.

Pour ce qui est des éclairages, nous avons bien aimé l’ambiance clair-obscur même si parfois il faisait un peu trop sombre. Parfois, seulement le visage de l’acteur était éclairé grâce à des néons ou à une espèce de lampadaire.

Il était intéressant également que la mise en scène suscite des sensations olfactives, peu courantes habituellement. En effet, dans une scène sensée se dérouler dans un jardin, les acteurs ont étalé des feuilles mortes et elles dégageaient une odeur de sous-bois bien agréable qui nous immergeait bien dans le cadre voulu.

Le décor était très minimaliste : il se composait essentiellement d’un tableau transparent, de quelques chaises, d’un banc. Dans ce type de mise en scène, tout ou presque repose sur le jeu des acteurs. Au fur et à mesure de la pièce les acteurs écrivaient sur le tableau les prénoms des personnages principaux, ils dessinaient des paysages, des fenêtres… Original, parfois éclairant pour repérer les personnages, mais comme ils n’effaçaient jamais ce qu’ils avaient écrit, à la fin de la pièce c’était plutôt brouillon.

Voilà ! Nous n’allons pas souvent au théâtre mais nous avons apprécié cette pièce même si le texte, assez exigeant, nous échappait parfois.

LEJEUNE Ingrid, FAUVEL Eléa        1S4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :